AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Coucou Invité, bienvenue sur le forum !
Afin de nous aider à nous faire connaître, votez aux topsites

 :: NEW ORLEANS :: Centre-ville :: Cimetière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je serais toujours là pour toi.

avatar
Lily R. Johnson
I'm a human.
৩ Feat : Nina Dobrev.
৩ Date d'inscription : 19/11/2013
৩ Messages : 46
৩ Date de naissance : 26/04/1994
৩ Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Aoû - 0:23
Je serais toujours là pour toi.- sujet un -

Ayann Hamilton.

Lily Johnson.

J'avais appelé Ayann de nombreuses fois, il n'était pas chez lui ni même à son travail ou à ses endroits favoris. Je savais que ce n'était pas facile pour lui surtout depuis le retour de son grand-frère. Je savais que très peu sur ce dernier, mais je savais qu'Ayann avait beaucoup d'amour certes pour ce dernier, mais énormément de colère et de rancune envers lui ainsi qu'une méfiance. Bref, je voulais être là pour l'homme que j'aimais, ce que je trouvais normal après tout.

C'est après un moment que je m'insultais de conne pour ne pas avoir songer plutôt à cet endroit qui n'est rien d'autre que le cimetière. Ayann aimait se recueillir dans cette partie de la ville afin de pouvoir parler à ses parents, je pouvais comprendre sans l'ombre d'un doute. Je pense que c'est ce que je ferais si la tombe de ces derniers ne se trouvaient pas en Virginie, notre endroit natal. C'est donc avec confiance que je me rendis à cet endroit.

J'avais bien raison puisque à peine pénétrais-je dans cet endroit ampli de sentiments étrange que je le vis. J'eus un pincement au cœur en le voyant, je n'aimais pas le voir triste et malheureux comme cela. Mon devoir était de lui redonner le sourire, la force et tout l'amour que je pouvais. C'était bien pour cela qu'on avait organiser ce mariage pour donner plus de puissance au clan Hamilton. Bon même si c'était un mariage arrangé entre nous, je ressentais de réels sentiments vis à vis de lui.

J'avais des copains avant Ayann bien entendu, mais avec lui tout était tellement parfait. Nous nous prenions jamais la tête si ce n'est des petites chamailleries comme tout couple. Mais il était tellement bon avec tout le monde qu'il méritait tout l'or du monde. Ayann est vraiment le genre de mec, cette perle rare que toutes les filles rêveraient d'avoir et j'étais bien chanceuse que mon amour pour lui soit réciproque.

_________________


We can be heroes
I, I will be king And you, you will be queen Though nothing will drive them away We can beat them, just for one day We can be Heroes, just for one day And you, you can be mean And I, I'll drink all the time 'Cause we're lovers, and that is a fact
Revenir en haut Aller en bas
avatar
৩ Feat : Ian Somerhalder.
৩ Date d'inscription : 09/10/2014
৩ Messages : 33
৩ Date de naissance : 30/06/1991
৩ Age : 25
৩ Localisation : Vérone
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 12 Aoû - 16:59


“Ayann J. Hamilton et Lily R. Johnson”


Lily et Ayann : Je serais toujours là pour toi


You and Me
 Je ne l'admettrais sans doute jamais mais le retour de mon frère me chamboulait et s'était peu dire. Depuis qu'il était revenu, j'avais du mal à le reconnaître. En mon fort intérieur, je tentais de lui trouver des excuses comme par exemple que son expérience au combat l'aurait traumatisé, si seulement s'était si simple. J'aurais aimé y croire mais depuis qu'il avait réveillé ses pouvoirs, il nous avait tous mis en danger et j'avais conscience que ce n'était que le commencement d'un long combat. En tant que chef de notre clan, j'avais des responsabilités et des devoirs auxquels je ne pouvais pas faire abstraction. Ulrich avait était absent durant de nombreuses années et le voilà qui revenait comme une fleur. C'était bien pour me déplaire car je ne pouvais pas accepter ce qu'il avait fait et fuir ainsi n'était pas digne de nous. Vous l'aurez compris, j'avais toujours eu la rancune très dure et j'avais beau aimer mon frère, je ne voulais plus être proche de lui, du moins plus comme autrefois. Quelque chose s'était comment dire ? Casser, briser et s'était sans aucun doute cette confiance que j'avais placé en lui jadis qui n'était plus la même. Je n'avais qu'à le regarder pour savoir que quelque chose sonnait faux, il restait mon frère et pourtant le souvenir que j'avais de lui était bien différent de ce qu'il me montrait. Avec moi il pouvait continuer à faire semblant, j'étais loin d'être dupe car je le connaissais mille fois comme ma poche.

J'avais besoin de parler à mes plus proches confidents, les seuls à qui je pouvais tout dire et ouvrir complètement mon cœur. Bien sûr, il y avait aussi ma merveilleuse fiancée, Lily mais elle ne pouvait pas remplacer mes défunts parents, s'était un fait. J'aurais certainement dû prendre le temps de lui écrire un mot avant de m'en aller afin de ne pas l'inquiéter mais je ne l'avais pas fait. Bien que notre mariage soit arrangé, ce que j'éprouvais pour elle n'avait pas de mots, ni de limites et je savais qu'elle saurait où me trouver en cas de besoin. Je m'étais donc rendu au cimetière afin de vider mon cœur. Agenouillé face à la tombe de mes parents, s'était toujours dur de me trouver ici. A chaque fois, cela me rappelait cette période de ma vie où j'ai éprouvé une solitude si profonde qu'elle ne pouvait s'expliquer. J'avais perdue ma mère, morte de maladie, puis avait suivie la dîtes mort de mon frère. A cause de ses conneries notre famille avait était mise à découvert et notre père y avait laissé la vie, on l'avait assassiné et s'était cette rage que j'éprouvais qui m'avait donné la force de prendre mes responsabilités en main et d'apprendre à maîtriser mes pouvoirs.

Mais voilà. La Nouvelle-Orléans était plongée dans un véritable chaos et le combat s'annonçait rude, très rude. Toutes ces inquiétudes liées à mon frère, liées à ma ville, j'en faisais part à mes parents lorsqu'un craquement de branches se fit entendre. Je resta silencieux et immobile un instant, tendant l'oreille alors que je sentais une présence derrière moi. Je ferma les yeux un court instant tout en me levant doucement. " Comme à l'accoutumée tu as su où me trouver". Je pivota sur moi même et fis face à ma magnifique fiancée qui me souriait doucement. Un sourire en coin apparu sur mon visage. Lentement, je vins joindre mes lèvres aux siennes afin de lui offrir un tendre baiser. Comme à chaque fois, elle était un véritable rayon de soleil et il me suffisait de la regarder pour me sentir apaisé. " Est-ce que tout vas bien ?" Lui demandais-je en fronçant légèrement les sourcils



par humdrum sur ninetofivehelp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily R. Johnson
I'm a human.
৩ Feat : Nina Dobrev.
৩ Date d'inscription : 19/11/2013
৩ Messages : 46
৩ Date de naissance : 26/04/1994
৩ Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 2:59
Je serais toujours là pour toi.- sujet un -

Ayann Hamilton.

Lily Johnson.

Cela me faisait tellement de peine de le voir comme ça, il ne méritait pas cela. Il mérité tout l'or du monde, il méritait tellement plus et je ne savais pas comment lui procurer car il était tellement bon, généreux et merveilleux envers les autres. Je donnerais tout pour que ses parents soient encore en vie, pour que son frère ne soit pas comme il est, pour qu'il soit heureux. Vraiment heureux. Car oui, bien entendu je le voyais rire, parfois sont regard s'illuminer... Mais il est vrai que pour la plupart du temps sa joie n'atteint pas ses yeux.

Ampli de tristesse, de colère et d'inquiétude... Il avait tellement un plus beau regard que cela quand il respirait la joie de vivre. Bien entendu quand nous étions ensembles, j'avais beaucoup de chance de voir son regard plus serein. Quelques fois, je me prends l'audace de m’attribuer que c'est grâce à moi, mais j'en abusais pas. Car ouais, je ne faisais pas le poids pour lui, il était bien plus meilleur que moi et je le méritais en rien. Seulement, pouvais-je me plaindre ? Nous étions unis par notre amour et par contrat, par pacte.

Ce n'est qu'après quelques minutes qu'il remarqua ma présence et je souriais doucement. J'étais un peu éloigné afin de lui laisser l'intimité avec ses parents, c'était la moindre des choses quand même « C'est parce que je t'aime, je te connais » Dis-je aussi doucement qu'amoureusement « Je vais bien, mais je me suis inquiété pour toi, tout vas bien ? » Demandais-je légèrement inquiète. Je voulais rajouter qu'il pouvait compter sur moi en cas de besoin, mais ça, il le savait déjà et je n'avais plus du tout besoin de le répéter désormais.

Je répondis à son doux baiser qu'il m'avait offert, je l'embrassais en retour et en allant dans ses bras quelques minutes. Je me sentais bien dans ses bras, je respirais fortement son odeur avant de m'écarter un peu de lui pour mieux le regarder dans les yeux « Tu veux qu'on reste ici un peu ou tu veux bouger ? » Lui demandais-je alors « Ou alors tu préfères rester un peu seul encore un moment ? » Repris-je donc « Je suis désolée de t'avoir dérangé » M'excusais-je donc au final avec une petite moue désolée.

_________________


We can be heroes
I, I will be king And you, you will be queen Though nothing will drive them away We can beat them, just for one day We can be Heroes, just for one day And you, you can be mean And I, I'll drink all the time 'Cause we're lovers, and that is a fact
Revenir en haut Aller en bas
avatar
৩ Feat : Ian Somerhalder.
৩ Date d'inscription : 09/10/2014
৩ Messages : 33
৩ Date de naissance : 30/06/1991
৩ Age : 25
৩ Localisation : Vérone
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 13 Aoû - 11:47


“Ayann J. Hamilton et Lily R. Johnson”


Lily et Ayann : Je serais toujours là pour toi


You and Me
 Beaucoup de poids reposait sur mes épaules, en tant que chef du clan Hamilton, rien de plus normal. Une énorme pression que j'avais du apprendre à gérer seul après la mort de notre père et la disparition de mon frère aîné. Je me souvenais que lorsqu'on nous avait annoncé sa mort au combat, j'avais eu la sensation de perdre une partie de moi même. Mon frère s'était mon double, mon sang, ma chaire et ce qui comptait le plus pour moi parce que même si nos caractères étaient opposés, je savais que je pouvais compter sur lui pour tout et n'importe quoi. Tout cela était encore vrai avant qu'il ne gâches tout en réveillant ses pouvoirs puis en abandonnant tout sans crier gare. S'était un fait, je lui en voulais et je ne pouvais pas cautionner ce qu'il avait fait. A cause de lui, nous avions perdus énormément et s'était cette rage que j'éprouvais désormais envers lui qui m'avait permis de tenir le coup et de trouver la force de prendre mes responsabilités en mains. J'avais des devoirs auxquels je devais répondre, on ne m'avait pas laissé le choix. D'autant plus que notre famille avait était mise à découvert à cause de la maladresse d'Ulrich, je m'étais surpris plusieurs fois à penser que j'aurais préféré qu'il soit mort au combat. Quelle tristesse, cette pensée me faisait un mal de chien car j'avais beau lui en vouloir, il restait mon frère et voir qu'il était si différent était incompréhensible. Je me demandais où était passé ce frère que j'avais tant admiré, comme un modèle. Il ne ressemblait en rien à celui que j'avais connu et c'était pesant, pour la première fois de ma vie je ne le comprenais pas et ça me lacérait le cœur. Je n'en montrais absolument rien et je ne l'admettrais sans aucun doute jamais mais mon frère me manquait, s'était comme ci il n'était pas revenu et une partie de mon être restait éteinte.


J'avais besoin de me confier sans tricher et lorsque s'était le cas, j'avais pris l'habitude de parler à mes parents au cimetière. Si seulement ils étaient revenus à la vie eux aussi, cela diminuerait mes inquiétudes et me libérerait de ce fardeaux que je devais porter chaque jour sur mes épaules, s'était une certitude. Mais ils n'étaient plus là et tout n'était plus que chaos. Agenouillé face à la tombe de mes parents, je leur confiais mes doutes, mes craintes lorsqu'un craquement de branches se fit entendre. Je resta silencieux et immobile durant un court instant, je tendais l'oreille afin de deviner de quelle présence il s'agissait. Je pouvais sentir toutes ces ondes positives se dégager autour de moi, ces ondes qui soulevait mon cœur comme jamais. J'avais très vite compris qu'il s'agissait de ma fiancée et en un clin d’œil, mes peurs s'envolèrent comme ci elles n'avaient jamais exister. Je me releva puis pivota sur moi même en m'adressant à celle qui faisait battre mon cœur, un fin sourire s'était dessiné sur mon visage. Comme à chaque fois, elle avait su où me trouver. « C'est parce que je t'aime, je te connais » J'étais plongé dans ses yeux et ce que je pouvais lire dans son regard me réchauffait le cœur, s'était indiscutable. Cet amour qu'elle me portait pouvait se lire dans ses yeux, sa peine également et je ne voulais pas qu'elle s'inquiète pour moi. Elle le savait car je lui avais déjà fait part de mon ressenti à ce niveau là mais que voulez-vous ? Si les rôles étaient inversés, je n'aurais pas pu m'empêcher de trembler pour elle. « C'est vrai tu me connais mieux que personne et je pourrais t'évoquer un million de raisons qui font que je t'aime aussi » Disais-je dans un premier temps toujours avec ce fin sourire sur le visage. Il n'y avait qu'à écouter les battements de mon cœur à cet instant pour comprendre à quel point je l'aimais, ils résonnaient comme un tambour mais s'était une sensation bien agréable. J'étais heureux qu'elle soit là, je n'avais qu'à être en sa présence pour me sentir plus serein pourtant j'éprouvais une certaine inquiétude. Peut-être s'était-il passé quelque chose que j'ignorais ? Je lui demandais donc si tout allait bien, fronçant quelque peu les sourcils. « Je vais bien, mais je me suis inquiété pour toi, tout vas bien ? »  Je pris sa main avec douceur, la regardant avec cette flamme d'amour dans le regard. Elle était particulièrement attentionné avec moi, adorable et j'en étais touché comme au premier jour. «  Je suis désolé je ne voulais pas te faire peur, j'avais simplement besoin de venir ici pour me vider la tête » Mon ton était rempli de douceur. Je parlais rarement de ce que je ressentais vraiment, j'étais comme ça et Lily le savait. Mais elle me connaissait également assez pour savoir que tout était lié au retour de mon frère. Depuis qu'il était revenu, j'étais tout de même plus facilement irritable, beaucoup plus renfermé sur moi même également.


Dans un élan de tendresse, je vins poser mes lèvres sur les siennes afin de lui offrir un baiser amoureux. Cette façon qu'elle avait de répondre à mon baiser me transportait ailleurs l'espace d'un instant. Lily vint ensuite se blottir dans mes bras, je l'entourais de mes bras afin de savourer notre étreinte. Je respirais l'odeur de ses cheveux, son parfum qui me faisait complètement perdre la tête. J'avais une chance inouïe de l'avoir à mes côtés, elle était si douce, si compréhensive et toujours prête à m'écouter. Notre étreinte dura je ne sais combien de temps puis Lily s'écarta quelque peu, je gardais tout de même mes mains sur ses reins et elle ses bras autour de mon cou. Nos regards se croisèrent à nouveau. « Tu veux qu'on reste ici un peu ou tu veux bouger ? …  Ou alors tu préfères rester un peu seul encore un moment ? … Je suis désolée de t'avoir dérangé » Lily avait enchaîné ses mots puis elle affiche une petite moue désolée qui me faisait littéralement fondre, un léger rire m'échappa alors que je posa une main sur sa joue tout en repoussant une mèche rebelle de son visage si parfait. «  Ne dis pas de bêtises mon amour tu ne me déranges pas… jamais » Un petit sourire se fendit sur son visage, je lui souriais tendrement. «  J'aimerais que tu restes avec moi, je suis sur que mes parents t'auraient adorés » Ajoutais-je alors avec un petit haussement d'épaules. «  Tu dois me trouver complètement dingue de venir ici pour leur parler » Finissais-je en me sentant un peu gêné pour le coup. Je savais que Lily pouvait tout comprendre et même si elle savait que je venais souvent ici, ce n'était pas vraiment ordinaire de parler aux morts. Pourtant, je le faisais souvent et même si elle était au courant, on en avait pas vraiment parlés tous les deux. Lily était comme ça, elle respectait cette intimité que je voulais avoir avec mes parents, elle était décidément la perle rare et j'avais vraiment de la chance que mon amour soit partagé, elle méritait tout l'or du monde et bien plus encore, elle était sans aucun doute mon plus grand soutien encore présent dans ce monde.



par humdrum sur ninetofivehelp
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lily R. Johnson
I'm a human.
৩ Feat : Nina Dobrev.
৩ Date d'inscription : 19/11/2013
৩ Messages : 46
৩ Date de naissance : 26/04/1994
৩ Age : 23
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 15 Jan - 3:47
Je serais toujours là pour toi.- sujet un -

Ayann Hamilton.

Lily Johnson.

Cela me faisait du mal de voir la personne que j’aimais le plus au monde être mal comme ça, je le sentais brisée et je me sentais tellement impuissante que cela me tuait. Je savais très bien ce qu’il pouvait ressentir, mes parents également étaient morts… Toutefois, j’avais la chance de pouvoir compter sur mon frère et sur ma sœur qui étaient toujours là et que nous étions tous les trois unis. Il n’avait pas du tout cette chance avec son frère, son frère qui était responsable de bien des malheurs, qui était responsable de tout au final.

J’essayai de faire de mon mieux pour mon fiancé et je me mis donc à sourire à ses propos « Je t’aime aussi, pour toujours » Lui dis-je amoureusement en le regardant droit dans les yeux pour ensuite l’embrasser de manière douce. Je ne voulais pas qu’il doute de mon amour pour lui car même si c’était un mariage arrangé entre nos deux familles, cela n’empêchai pas moins que j’étais vraiment amoureuse de lui. Comment ne pas l’être me direz-vous ? Cet homme est vraiment fantastique.

Je comprenais totalement son besoin de se retrouver ici, de se recueillir. Je pense sérieusement que c’est ce que je ferais si le cimetière où mes parents reposent se trouver ici, mais non, ils étaient en paix en virginie ce qui faisait vachement loin pour le coup. Je m’excusais d’ailleurs de l’avoir déranger, c’est juste que je m’étais tellement inquiété pour lui. Mais quoi de plus normal au final ? On se souciait toujours pour les personnes qui comptaient pour nous.

Je lui souriais tendrement à la suite de ses paroles « Je reste auprès de toi avec plaisir, jusqu’à temps que tu ne veuilles plus de moi » Fis-je alors doucement. Je fus touché par les propos qu’il venait d’avoir « Tu crois ? » Lui demandais-je doucement « J’espère en tout cas, je pense aussi que je les aurais beaucoup apprécié, j’ai tellement entendu parler d’eux » Fis-je alors doucement « Ils étaient de bonnes personnes, et toi, tu l’es également » Lui dis-je en souriant. Posant ma tête sur son épaule.

Je relevai la tête tandis qu’il parlait, je le regardai donc « Non je ne te prends pas pour un fou » Fis-je alors en fronçant les sourcils « Je pense que si j’avais la chance de pouvoir faire la même chose avec mes parents, je le ferais constamment » Lui révélais-je en souriant tristement. Mes parents également me manquaient terriblement. Je les aimaient tellement.

_________________


We can be heroes
I, I will be king And you, you will be queen Though nothing will drive them away We can beat them, just for one day We can be Heroes, just for one day And you, you can be mean And I, I'll drink all the time 'Cause we're lovers, and that is a fact
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Sujets similaires
-
» (FINI)Quoi qu'il arrive je serais toujours là pour toi - Haley & Dean
» Ne t'inquiète pas, je serai toujours la pour toi. - Feat Femme Sianouille
» Je serais toujours la pour toi. Ft Soraya
» HÉRA ♥ Je ne suis peut être pas une déesse, mais une chose est sûr, je serais toujours là pour te protégé. (terminer)
» Mathew | Peu importe qui te fait tomber, je serais toujours là pour t'aider à te relever.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Upper Teens :: NEW ORLEANS :: Centre-ville :: Cimetière-
Sauter vers: